LA FIGURE D’ATTACHEMENT OU POURQUOI MAÏLEE EST PLUS DIFFICILE AVEC MOI…

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Bienvenue à nouveau sur Objectif Bienveillance ! Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui vous explique comment aider votre enfant à faire grandir sa confiance en lui et qui vous donne 2 supers outils pour l'aider dans cette voie : cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement ! 🙂

La figure d’attachement, Qu’est-ce que c’est ? Qui c’est ?

C’est la personne qui va nourrir le sentiment d’attachement de l’enfant. Autrement dit, c’est la personne qui s’occupe de l’enfant en priorité, au quotidien, depuis sa naissance à travers tous les actes de la vie quotidienne (les soins d’hygiène, l’alimentation, le sommeil…). Elle l’aide et l’accompagne à grandir en construisant sa sécurité intérieure. Souvent, il s’agit de la maman, mais pas forcément !

Ce lien est indispensable pour grandir harmonieusement. Plus la figure d’attachement nourrit ce lien, plus l’enfant se sent aimé et valorisé, plus on développe ses compétences émotionnelles, intellectuelles et sociales. Red heart

la figure d'attachement

Vous avez sans déjà entendu de la part d’un grand-parent, d’une nounou… « avec moi, il mange très bien ! », « avec moi, il dort ! », « avec moi, il est sage, il ne fait pas de caprices ! »… Baring teeth smile

A part faire culpabiliser, ces phrases n’ont aucun intérêt !!!!

Si nos loupiots sont plus difficiles avec nous qu’à l’extérieur de la maison, c’est tant mieux et c’est rassurant !!!!!! Open-mouthed smile c’est qu’ils vont bien !

Certes ce n’est pas facile à gérer au quotidien, ça demande une sacrée dose de patience, d’énergie, d’empathie, de bienveillance et d’amour, mais c’est normal !!!!!!

 

 

Le comportement avec la figure d’attachement

Quand je travaillais en crèche, plus d’une fois, lorsque une maman (ou un papa) venait récupérer son enfant, celui-ci se mettait à pleurer, à crier, parfois même à courir dans tous les sens. C’est très déstabilisant pour le parent qui peut se sentir jugé, qui peut culpabiliser de ne pas réussir à calmer son enfant avec de simples paroles (le stress fait « disjoncter » le cerveau et l’enfant n’a plus accès à ses capacités supérieures de réflexion… qui sont par ailleurs moins développées que celles des adultes !).

Ce n’est pourtant pas un rejet ou une provocation de la part de l’enfant, au contraire !

Quand l’enfant ressent au cours de la journée un grand panel d’émotions sans possibilité de les exprimer (car il n’est pas assez en confiance par exemple) les émotions restent en tension. Quand la figure principale d’attachement réapparaît, l’enfant se sent assez en sécurité pour relâcher les tensions et libérer l’expression émotionnelle. Il se lâche !

 

« Un mammifère ne se libère de ses tensions que face à sa figure d’attachement. »Isabelle Filliozat –

Comme tous les mammifères, un enfant ne baisse sa garde que lorsqu’il est en milieu rassurant, que lorsqu’il se sent suffisamment en sécurité.

Et ça, c’est vrai même pour nous adultes ! Winking smile

Laissez-moi vous raconter une petite anecdote… Il y a 2 ans, ma grand-mère maternelle est décédée. Comme souvent lorsqu’on perd un être cher, on a envie de pleurer. Soit on laisse libre cours à nos émotions, soit parfois on les retient. J’ai beaucoup pleuré, mais j’ai essayé de retenir au maximum au début des funérailles (pourquoi ? sûrement parce qu’il y avait beaucoup de monde, dont certains que je ne connaissais pas). Par contre, quand ma cousine (du côté paternel) est arrivée (je la considère comme ma jumelle), je me suis complètement effondrée et j’ai lâché tout ce que j’avais en moi.

la figure d'attachementsource : tiré du livre « Il me cherche » d’Isabelle FILLIOZAT

 

 

clip_image006Source : blog parentalité Responsable

Je suis la figure d’attachement et je l’accepte !

Pour moi, le fait de savoir tout ça m’aide à accueillir les crises, les difficultés que je peux rencontrer avec Maïlee avec plus de sérénité et d’empathie. Ça efface toute culpabilité de ne pas réussir, de ne pas être à la hauteur pour calmer son enfant, ça aide à faire face aux réflexions de l’entourage qui te renvoie (souvent inconsciemment) que tu ne sais pas y faire !

Alors non, non et non, nous ne sommes pas de mauvaises mamans (parents) parce que l’on met 2h à endormir nos loupiots, ou parce qu’ils se mettent à hurler lorsqu’on leur dit non ! Ils se donnent juste le droit d’exprimer une ou plusieurs émotions, de se libérer de certaines tensions ! Et bien que parfois on ait juste envie de les passer par la fenêtre ou de partir en claquant la porte, s’ils réagissent comme ça, c’est qu’ils se sentent en sécurité avec nous… Smile

Gardons le cap, gardons confiance et essayons de s’armer de patience. Un enfant « se détache » de sa figure d’attachement lorsque ses besoins d’attachements sont satisfaits. Autrement dit, il se sent suffisamment gonflé d’un sentiment de sécurité pour pouvoir partir à l’exploration du monde.

On peut donc supposer que le maternage proximal (cododo, allaitement maternel, portage…) favorise cette autonomie de l’enfant.

la figure d'attachement

Notre rôle est juste de nourrir son réservoir d’amour, de sécurité affective, de tendresse.

Courage, cette phase n’est qu’une phase… Il finira par se détacher et trouver les ressources en lui pour faire face aux frustrations et au monde !

Si vous culpabilisez, si vous n’arrivez pas à comprendre ou accepter le fait que votre loupiot ait un comportement plus difficile avec vous. Si vous entendez régulièrement ces phrases qui dévalorisent : « avec moi, il est adorable », « tu ne sais pas y faire », « tu n’as pas assez d’autorité », regardez cette vidéo d’une conférence de la pédopsychiatre Nicole GUEDENEY à propos de la théorie de l’attachement…

 

 

clip_image010

*source : http://arcenciel.centres-sociaux.fr/les-activites-enfants/lespace-enfance/

 

Avec gratitude,

Claire

A très vite…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :