Maman, je peux t’aider ? ou 10 façons d’encourager son enfant à participer à la vie de la maison

Partager l'article
  • 2
  •  
  •  
  •  

Etes-vous de ceux qui râlaient (comme moi ! 🙂 ) lorsque votre maman vous demandait de débarrasser la table, de passer l’aspirateur ou tout simplement de ranger votre chambre ?

Aujourd’hui comment cela se passe-t’il avec votre loupiot ?

Est-ce que lui aussi gémit et se plaint à chaque fois que vous lui demandez de faire quelque chose à la maison ?

Bien que je n’aie pas de solution magique, j’ai quelques conseils pour changer les choses.

Ma loupiote de 2 ans ½ est actuellement en plein dedans et est très demandeuse de m’aider à la vie quotidienne.

Alors j’en profite et n’y voyez pas là une sorte d’exploitation !!! 😉

Au contraire, c’est l’occasion :

  • De renforcer l’esprit de famille (collaboration, empathie, gratitude)
  • De diminuer le stress général
  • De développer la motricité et l’autonomie de votre loupiot
  • De partager un temps ensemble pour échanger et s’amuser

vie quotidienne

1. Faites-le participer le plus possible, le plus tôt possible.

Vous pourriez être surpris de voir comment les jeunes enfants peuvent aider, et comment ils sont volontaires.

–> Entre 1 et 3 ans, les enfants veulent déjà faire tout ce que vous faites.

Vous pouvez déjà lui proposer de :

  • Ranger ses jouets. Au début, votre enfant aura besoin de votre aide. Petit à petit, vous pourrez le laisser en faire un peu plus. Vous aussi faîtes en sorte que votre intérieur soit rangé, cela lui donnera le goût de l’ordre.
  • Assembler les chaussettes par paires.
  • Enlever les pinces à linge de l’étendage.
  • Placer ses bottes ou ses souliers à côté de la porte d’entrée et accrocher son manteau à un crochet qui est à sa hauteur.
  • Nettoyer la table ou d’autres objets avec une éponge.
  • Mettre son assiette et ses couverts sur la table.
  • Mettre un déchet dans la poubelle.
  • Mettre ses vêtements sales dans le panier à linge.
  • Aider pour cuisiner.

aider maman à la vie de la maison

–> Entre 3 et 5 ans, les tâches peuvent devenir plus complexes et les enfants aiment avoir des responsabilités. En plus de ce qu’il sait déjà faire, vous pouvez lui proposer de :

  • Débarrasser et mettre sa vaisselle sale dans le lave-vaisselle.
  • Nourrir les animaux
  • Faire son lit
  • Arroser les plantes
  • Faire la poussière

–> A partir de 6 ans, il devient autonome pour vous aider au quotidien à toutes les tâches ménagères et participer activement à la vie de la maison :

  • Ramasser les poubellesparticiper à la vie de la maison
  • Vider le lave-vaisselle
  • Passer l’aspirateur et la serpillère
  • Étendre le petit linge
  • Trier les légumes
  • Faire des petits travaux de couture
  • Enlever les mauvaises herbes…

 

2. Prévoyez plus de temps.

Si une tâche prend habituellement 15 minutes, prévoyez 30 minutes pour réduire le stress. S’acquitter d’une tâche avec un enfant prendra plus de temps.

Ce qui importe dans ces moments de partage, ce sont les bénéfices que votre loupiot va en tirer : développement d’une nouvelle compétence, échange avec papa-maman, le développement de la confiance en soi et de l’estime de soi, la fierté de participer à la vie de la maison comme les grands.

Choisissez donc un moment qui vous permettra de bien lui apprendre à le faire.

 

3. Procurez-vous des outils ou du matériel de la taille d’un enfant.

Avant de sortir et d’acheter des choses, vérifiez autour de votre maison pour voir ce que vous pouvez déjà utiliser.

  • Réservez-lui le bas de l’étendage
  • Accrochez-lui un porte-manteau à sa taille
  • Réservez-lui un tiroir à sa taille pour ses ustensiles de cuisine et sa vaisselle afin qu’il vous aide à mettre la table et à ranger…

participer à la vie de la maison

4. Montrez-lui une chose à la fois. De nombreuses étapes risquent de le submerger.

Ne présumez pas qu’il sait comment faire les choses, même s’il vous observe beaucoup et que c’est quelque chose de simple.

Ne lui en demandez pas trop et ayez des attentes réalistes. Il ne s’agit pas de surcharger votre loupiot.

Choisissez plutôt quelques tâches simples, adaptées à son âge et qui demandent un minimum de temps et d’habiletés.

Laissez-le faire sans faire de critiques et ne faites pas à sa place.

Soyez tolérant, il est en apprentissage 🙂

 

5. Demandez-lui gentiment de vous aider, mais laissez-le refuser.

Leur permettre de dire « non merci » rend les enfants plus sincères et plus volontaires quand ils aident.

Cela crée également un environnement de travail d’équipe.

Quand c’est possible, laissez-le choisir parmi 3 ou 4 possibilités la tâche qu’il préfère.

–> L’application des points 6 et 7 permet souvent de réduire le nombre de fois où il refuse.

 

6. Considérez son humeur ou l’heure de la journée.

Si votre loupiot est en train de jouer à un jeu ou de faire quelque chose qu’il aime vraiment, ce n’est probablement pas le bon moment de lui demander de passer l’aspirateur.

Attendez qu’il ait fini ou dites : « Quand tu auras fini de jouer, j’aimerais vraiment ton aide pour passer l’aspirateur ».

 

7. Donnez-lui des options et transformez la tâche en jeu plutôt qu’en corvée.

Donner à votre loupiot des options ou lui permettre de planifier ses tâches pour la journée lui donnent le sentiment de contrôler.

C’est moins directif et cela ressemble plutôt à un travail d’équipe. Cela l’aide aussi à s’organiser.

Ayez une liste de choses qu’il peut choisir et une liste de choses amusantes que vous pouvez faire ensemble.

Il est toujours plus sympa de faire la vaisselle en chantant ou de balayer en dansant !!

 

8. Remerciez toujours votre loupiot sincèrement pour son aide.

Votre enfant a besoin de se sentir apprécié. Après avoir terminé une tâche, n’oubliez pas de le remercier pour son aide et de lui expliquer pourquoi vous appréciez son aide. Pendant une tâche, vous pouvez dire un mot gentil sur la dureté de son travail ou sur sa bonne humeur.

Concentrez-vous sur son attitude et pas seulement sur le résultat final.

merci pour ton aide

 

9. Faites-les ensemble.

Votre enfant veut passer du temps avec vous.

Profitez de ces moments comme faire la vaisselle ou préparer le repas pour parler avec votre loupiot et échanger sur ce qui est important pour lui et lui poser des questions.

Mais attention, ne faites pas que des tâches ménagères avec vos loupiots !!!

Faites des choses amusantes et les choses qu’ils veulent faire.

 

10. Expliquez le pourquoi.

Toute personne, quel que soit son âge, est plus susceptible d’accomplir une tâche si elle sait pourquoi elle le fait.

Prenez le temps d’expliquer à votre loupiot, de manière simple et intéressante, les raisons pour lesquelles certaines tâches doivent être accomplies.

S’il est assez âgé, Vous pouvez l’inciter à comprendre le pourquoi en posant des questions, par exemple : « Selon toi, que peut-il se passer si on laisse les jouets par terre et que cette nuit tu te lèves ? »

Changer la façon dont nous faisons les choses n’est jamais facile et demande du temps et de l’énergie…

Je vous encourage à choisir 1 ou 2 conseils à appliquer cette semaine et à revenir la semaine prochaine pour en choisir 2 autres.

 

« La majorité des enfants réagit avec enthousiasme lorsqu’on leur donne la possibilité d’être reconnu comme ayant apporté, par leur contribution, un vrai plus au fonctionnement familial. » – Jane Nelsen (la discipline positive pour les parents solos) –

 

Changeons notre monde et vivons la bienveillance un pas à la fois !

Belle lecture !

Avec gratitude

Claire

A très vite…

 

 

 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :