OUTIL N° 16 – L’EFT

Partager l'article
  • 2
  •  
  •  
  •  
Cet article s’inscrit dans le cadre du défi “30 jours, 30 outils pour aider votre loupiot à gérer ses émotions”. Le défi commence ici !
Belle lecture

Alors aujourd’hui je voudrais vous parler d’une méthode qui semble vouloir percer. Il s’agit de l’EFT.

C’est quoi cette bête ?

Cela fait 3h que j’essaie d’écrire mon article sur ce sujet mais je galère !!! Et je pense que c’est tout simplement parce que je ne l’ai pas encore expérimentée. Il m’est donc difficile de vous donner mon avis…

Tout a commencé il y a quelques jours…

Jusqu’à il y a environ 1 semaine, ma loupiote (27 mois) s’endormait très bien. Le rituel habituel, une histoire, un câlin, la chanson de la nuit, le bisou esquimau et dodo ! On a toujours fait comme ça depuis qu’elle fait ses nuits, seule dans son lit et il n’y a jamais eu de soucis.

Mais depuis une semaine… c’est vraiment compliqué.

Elle m’appelle (en hurlant parfois) si je ne suis pas à côté d’elle. Lorsque je suis avec elle, il faut que lui tienne la main et on finit dans mon lit pour qu’elle s’endorme (et c’est parfois 23h). Et moi je lutte pour ne pas m’endormir…

Je précise quand même qu’elle ne fait ça qu’avec moi ! Oh la coquine !!! Winking smile

Alors je sais très bien que c’est passager, que si elle fait ça c’est qu’elle a besoin de ma présence et que ce n’est absolument pas de la comédie ou un caprice ! Mais quand même, au bout de 2 ou 3h ça commence à être long…

maman fatiguée

Pour la petite histoire, nous avons emménagé dans une nouvelle maison il y a 1 mois ½ donc je pense que c’est peut-être lié, ainsi que ma nouvelle activité avec ce blog qui me prend du temps. Je fais en sorte d’écrire lorsqu’elle est couchée (si elle veut bien dormir… Smile) mais malgré tout, je pense souvent à mes articles, dès que j’ai une idée je la note. Donc ça me prend pas mal d’énergie et ça occupe mon esprit. Elle doit sans doute le ressentir !

Du coup, j’ai commencé à fouiner un peu sur internet, dans mes livres, j’ai regardé où en était la neuroscience à ce sujet-là… et au détour de mes recherches, j’ai découvert l’EFT.

Cela a égayé ma curiosité et j’ai voulu creuser un peu…

J’ai également choisi de l’insérer dans mon défi 30 jours / 30 outils pour aider nos loupiots à apprivoiser leurs émotions. Vous allez comprendre pourquoi!

Après avoir lu (beaucoup), écouté des vidéos, des témoignages, voilà ce que je peux vous en dire aujourd’hui…

 

L’EFT:

Je ne l’ai pas encore testée avec Maïlee mais je commence à la pratiquer sur moi.

Je ne manquerais pas de vous en dire davantage dès que j’aurais un peu plus d’expérience. Je vous ferais un retour sur les bénéfices que je peux en tirer car je compte bien persévérer et l’essayer sur Maïlee pour faciliter son endormissement et soulager ses angoisses.

Je vais quand même vous expliquer de quoi il s’agit et pourquoi cela a suscité un intérêt chez moi.

L’EFT (ou Emotional Freedom Techniques) est une méthode de libération émotionnelle mise au point par un docteur en psychologie américain (Roger CALLAHAN) et simplifiée par Gary CRAIG afin qu’elle puisse être utilisée par tous.

L’avantage de cette méthode est qu’elle peut être utilisée aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Pour aider à déstresser son enfant ou pour nous aider à rester calme lorsque l’on sent que notre patience s’épuise ! (Vous comprenez pourquoi ça m’a interpellé ? Smile)

L’EFT est un dérivé de l’acupuncture.

Elle agit sur les méridiens pour faire circuler l’énergie et focalise l’esprit sur des phrases positives.

Elle se pratique par tapotements du bout des doigts sur des points bien précis en respirant profondément et en transmettant un message verbal à son subconscient.

Alors évidemment comme ça, ça peut paraître un peu loufoque à certains (notamment les sceptiques et les cartésiens !! Winking smile ) mais l’EFT a fait l’objet de nombreuses études qui ont montré son efficacité sur notre corps et notre mental et notamment sur notre système nerveux.

 

Pourquoi utiliser l’EFT ?

  • Pour calmer et libérer des émotions négatives
  • Pour rendre des affirmations plus efficaces : « je suis capable ! », « je suis heureux(se) », « je suis formidable », « je suis en sécurité » …
  • Pour reprogrammer son subconscient (le subconscient étant totalement lié au corps) afin de modifier ses croyances limitantes par exemple.

 

Et pour les enfants ?

L’EFT est un moyen rapide et efficace de calmer les enfants lorsqu’ils sont bouleversés, de les aider à relâcher leurs émotions ou les traumatismes liés et de les aider à se détendre et à s’endormir la nuit. (Décidément, on est pile poil dans le thème en ce moment à la maison !!! Winking smile)

On peut même l’utiliser pour les aider à reformuler les choses de manière plus positive.

Par exemple : “Même si j’ai peur, je sais que je suis en sécurité.”

Exemples d’émotions sur lesquelles l’EFT fonctionne très bien :
  • Difficultés à l’endormissement (angoisse, peur de se retrouver tout seul…) Cette fois, plus de doutes, je vais essayer… Smile
  • Peur d’un élément bien défini, concret et explicable.
  • L’enfant doit faire face à un conflit, à l’intérieur de la famille, à l’école ou avec un copain
  • Douleurs physiques : maux de ventre, maladies infantiles ou chroniques…

 

Concrètement, comment ça fonctionne?

EFT

L’EFT consiste à stimuler certains points énergétiques précis dans notre corps en tapotant du bout des doigts. L’index, le majeur et l’annulaire pour les adultes. L’index et le majeur pour les enfants (les zones étant plus petites).

Il est important que l’enfant reste concentré sur la situation difficile et stressante qui fait émerger ses émotions pendant une « séance », appelée aussi « ronde ».

Pour un plus petit qui ne s’exprime pas avec des mots, les pleurs et les grognements sont déjà la preuve que les émotions difficiles sont bien présentes à l’instant T.

Le tapotement s’effectue par une dizaine de stimulations sur chaque zone en répétant à haute voix l’émotion et les sensations qui envahissent.

–> Jean-Michel Gurret (psychothérapeute et spécialiste de l’EFT) explique qu’il existe 9 points de base :

  1. le sommet de la tête (haut de la tête sur la fontanelle, à la verticale des oreilles)
  2. le début du sourcil (près de l’arête du nez)
  3. le coin de l’œil (sur l’os qui se trouve au coin extérieur de l’œil)
  4. sous l’œil (sur l’os)
  5. sous le nez (au-dessus de la lèvre supérieure)
  6. le milieu du menton (au-dessous de la lèvre inférieure, le pli où commence le menton)
  7. sous la clavicule (à la jonction du sternum, de la clavicule, et de la première côte)
  8. sous le bras ( sur le côté du corps, à hauteur de la poitrine)
  9. sous le sein (2/3 cm sous le sein et à la verticale du mamelon)

Il existe aussi “le point Karaté”. Ce point se situe sur le bord extérieur de la main, à mi-distance entre la base du petit doigt et la naissance du poignet. Certains n’utilisent que ce point-là.

Cliquez ici pour voir un schéma des points méridiens à tapoter : Les points méridiens EFT (quand c’est visuel c’est parfois plus parlant Winking smile)

 

Il n’est pas obligatoire de stimuler chaque point. Notamment pour les enfants, le nombre de points méridiens peut être réduit. L’important est de se concentrer sur des phrases simples, de bien respirer et de stimuler les points de base au bon endroit en tapotant une dizaine de fois.

Le côté gauche ou droit du corps (ou les 2) n’a pas d’importance. C’est selon les préférences de chacun.

 

Comme le dit Gary Craig, son créateur, « Essayez-le sur tout ! »

 

Voilà, vous en savez à peu près autant que moi à présent ! J’espère avoir suscité chez vous un peu de curiosité. Si vous souhaitez en savoir plus : https://papapositive.fr/aider-enfants-a-se-liberer-de-leurs-emotions-destresser-1/

 

Dites-nous en commentaires si vous avez déjà testé l’EFT et ce que vous en avez retiré ?

Belle journée,

Avec gratitude,

Claire

A demain…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :