OUTIL N°6 – LE MIME ET LE THEATRE

Partager l'article
  • 2
  •  
  •  
  •  
Cet article s’inscrit dans le cadre du défi “30 jours, 30 outils pour aider votre loupiot à gérer ses émotions”. Le défi commence ici !
Belle lecture

« Qu’est-ce que le théâtre ? Un des témoignages les plus certains de ce besoin de l’homme d’éprouver à la fois le plus d’émotions possible. » – Eugène Delacroix –

clip_image002Hier nous avons vu avec la météo des émotions et les cartes que vous pouviez mimer les principales émotions (joie, tristesse, colère, dégoût, peur et surprise). Aujourd’hui, on va voir comment l’adapter aux plus grands.

Le théâtre offre aux enfants (et aux adultes) la merveilleuse opportunité de se sentir mieux dans son corps, d’exprimer des émotions et de s’adapter aux autres.

Vous le savez sans doute aussi bien que moi, les enfants aiment jouer, se déguiser et faire « comme si.. » ou « pour de faux » !

Il peut donc être très intéressant de jouer avec tout un panel d’émotions et de les mimer ou les interpréter dans une situation particulière.

Le bébé utilise d’abord le langage du corps avant d’utiliser le langage des mots. En grandissant les enfants sont souvent plus à l’aise avec cette manière familière de communiquer. Leur proposer d’exprimer les émotions avec leur corps à travers des petits jeux peut être une bonne alternative pour la gestion de leurs émotions et pour cheminer vers une meilleure communication verbale.

Je vous propose 3 idées à mettre en place avec des enfants dès l’âge de 6 ans :

1- Faites écrire à votre loupiot sur des morceaux de papier toutes les émotions qu’il connaît :

Je me sens… peureux, joyeux, en colère, dégoûté, surpris, triste, coupable, fier, aimé, amusé, impatient, fatigué, curieux, drôle, énervé, émerveillé, inquiet, concentré, reconnaissant, mal à l’aise, découragé, décontracté, déçu…

Dites à votre enfant de tirer au sort un papier et de mimer une situation où il ressent cette émotion. A vous de deviner de quelle émotion il s’agit !

Jouez à tour de rôle.

 

2- Donnez à votre loupiot une situation particulière :

Par exemple :

Je me promène dans la forêt et tout à coup je vois une grosse araignée noire et poilue :

Demandez-lui de mimer comment il réagit. (je crie, je hurle et pars en courant ou je ferme les yeux et reste immobile tétanisé…)

Demandez lui ensuite d’imaginer une autre façon de réagir pour combattre la peur par exemple. (je respire un bon coup et je la contourne pour continuer mon chemin)

Soit il explique cette alternative avec des mots, soit il la mime.

–> Autres exemples :

Dans la forêt il peut aussi voir un écureuil, un oiseau blessé, une cabane dans les arbres,….

 

3- La valise des sentiments (à jouer à plusieurs !)

Vous déposez une valise (ou un carton) au milieu de la pièce.

Votre enfant entre dans la pièce et aperçoit cette valise. Il est très curieux de voir ce qu’il y a dedans.

Il s’approche (doucement ou en courant…), ouvre la valise et découvre quelque chose qui lui fait peur, qui le surprend, qui l’émerveille, qui le rend heureux, qui le dégoûte, qui le fait rire…

Il referme la valise et sort de la pièce en intensifiant cette émotion puis revient parmi vous en racontant ce qu’il a vu…

 

« Le langage du corps est la clé qui peut déverrouiller l’âme » – Constantin Stanislavski –

 

Belle journée à vous et RV demain pour un nouvel outil…

Avec gratitude,

Claire

A demain…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :